©2017 by Abigail Djossou.

  • Elsy

Pourquoi suis-je célibataire?

Fin 2018…

Des rêves à l’eau, mon cœur brisé, un sentiment d’échec et des questions sans réponses…

Comment en est-on arrivé là ? On semblait s’aimer si fort… !

Pourquoi je me retrouve célibataire après des années à m’investir dans une relation ?

Suis-je maudite ? Pourquoi Dieu a permis ça?

Le cœur serré, je sortais d’une longue relation amoureuse que je qualifierais d’intense faite de hauts et de bas.

Il suffisait parfois qu'il me jette un regard pour que je frissonne. Aveclui je me sentais belle, importante, apaisée, je pouvais juste être moi.

Il avait été mon évidence... Pour la première fois de ma vie je savais ce que je voulais :

Lui! Le seul à qui j'avais pu dire "oui".

Je me rappelle au début quand il me disait "je t'aime!", je répondais "moi aussi". Ilme disait "Tu me manques!" , je répondais "Toi aussi".

De moi-même je n' arrivais pas à prononcer ces mots et il m'a appris à les dire.

Les raisons de cette rupture ? Je n’en étais pas vraiment sûre…

Était-ce à cause de mon caractère ? trop émotive, dépendante et indépendante, indécise ?

S’était-il lassé de moi, fatigué par nos disputes, ou désarmé face à nos challenges ?

Nos dernières discussions n’étaient pas assez claires, mais je devais m’y faire.

En vérité je ne le réalisais pas ! Il faut dire qu’on avait toujours réussi à recoller les morceaux entre nous malgré tout…

Il reviendra ! J’en étais convaincue, c’était mon seul souhait!

Je suis rentrée dans l'année 2019 avec beaucoup de foi par rapport à cette situation.

Et puis j’entendais le mot « restauration » partout, tout le temps, dans chaque message, chaque discussion.

C’était un signe !

Début 2020, plus d’un an s’est écoulé depuis…

Je commence cette année avec pleins de projets et d’objectifs, et j’ai surtout fait le bilan de 2019.

Je réalise que 2019 fut une année de solitude, j’étais seule face à moi-même. Et que c’était le plan de Dieu (THE PLAN).

Je devais être mise à part, pour être guérie des blessures enfouies, afin d'être celle que Dieu a prévu que je sois.

Je me sens comblée, heureuse, à ma place, et impatiente de grandir encore suivant THE PLAN.

Je peux dire que c’est la plus belle année de toute ma vie car elle a été tellement riche!!!!

Yess, Dieu a été fidèle et il m’a restaurée bien plus que ce que je ne pouvais l’imaginer.

Alors que j’étais focalisée sur ce qu’il allait me donner (mariage, travail…), lui il s’est occupé de moi, de mon être intérieur.

On est parfois trop focus sur le résultat, mais je pense que le plus important c’est le processus.

Ce processus de transformation, de développement, où on est renouvelé, rebâtit et reformaté de l’intérieur.

Ce processus constitué d’erreurs, de victoires, de challenges, d’échecs…durant lequel on apprend, on comprend…chacun selon sa mission.

Je vous partage une partie de ce processus de restauration par lequel je suis passée durant 2019 :

LA CULPABILITE

J'ai vécu des semaines et des semaines de culpabilité, alors que je réalisais mes erreurs dans cette relation amoureuse.

Mais à force de cogiter, j’ai fini par comprendre beaucoup de choses.

Moi qui pensais avoir tout donné dans cette relation j’étais passée à côté de l’essentiel :

Trop focus sur mes besoins pour être à l’écoute des siens. Je voulais recevoir encore et encore, alors qu’aimer c’est donner.

Mais étais-je en mesure de donner réellement de l’amour ? En avais-je assez en moi ?

Bizarrement, c’est l’année où beaucoup de personnes m’ont confié leurs difficultés dans leurs mariages et relations.

Et j’en venais à me demander comment certains faisaient pour rester dans de telles situations.

Serais-je restée dans de telles conditions ? dans un mariage chaotique ?

Tous ces questionnements m’ont aidé à réaliser que je n’étais pas réellement prête à vivre le vrai amour.

L’ACCEPTATION

Réaliser que je n’étais pas prête, m’a permis de me remettre en question encore et encore.

J’ai essayé de me comprendre, d’identifier mes peurs et les raisons de certains comportements.

Il s’agissait d’être vraie avec moi-même, au-delà de mon éducation, de ma foi, de mes expériences.

M’accepter telle que je suis, me pardonner, c’était la deuxième phase.

Ce fut aussi une phase au cours de laquelle je me suis recentrée sur moi, libérée du regard et des attentes des autres.

L’AMOUR

Alors que je poursuivais ce chemin de découvertes de moi-même, des désirs enfouis en moi revenaient à la surface.

J’ai pu sortir de ma zone de confort, voyager, faire de belles rencontres, investir en moi et finalement m’aimer vraiment.

L’amour a fait toute la différence, j’aime plus Dieu et j’aime plus les autres. Je suis en paix, en joie et confiante.

Parfois on donne, on sert, on se sacrifie ….mais on finit par être frustré, déçu et hypocrite car l’amour n’est pas la base de nos actes.

Il est important de savoir prendre soin de soi, être renouvelé jour après jour car on ne peut donner ce qui nous manque.

LE SERVICE

C’est la conséquence directe de l’amour et c’est ce que je ressens actuellement :

J’ai envie d’aimer, de partager, de servir, de vivre, d’impacter…d’être moi et vivre les projets que Dieu as mis en moi.

Vous comprenez maintenant pourquoi je vous ai raconté tout ça ?

Au cas où vous ne l’avez peut être pas compris, je suis toujours célibataire et je le vis très bien. Mais je suis enfin prête à aimer !

Même si parfois j’ai des doutes, au fond de moi, je sais qu’un jour je rencontrerais l’homme avec qui je partagerais ma vie (THE ONE).

Je sais que Dieu me montrera le compagnon dont j’ai besoin car Tout est possible à celui qui croit et toutes choses concourent à mon bien.

Elsy

28 views2 comments